Fédération de la Charente

Fédération de la Charente
Accueil
 
 
 
 

Pour une santé et une protection sociale solidaires

 

La santé est notre bien collectif dit un de nos slogans. En effet, nous considérons qu'il s'agit d'une question politique, d'une question de la chose publique, d'un choix de société. Poser les questionnements sur la santé, sur la protection sociale c'est évidement parler des droits, des aspirations, des attentes, de la place des hommes et de femmes plutôt que de l'argent, de « l'Humain d'abord » comme est le titre du programme populaire partagé du Front de Gauche ! Cet ouvrage collectif est le fruit de nombreux débats et travaux de la commission nationale Santé et protection sociale du Pcf. La présence de notre secrétaire national marque l'engagement de notre parti sur ces questions structurantes pour un changement de société. Il a préfacé notre ouvrage concrétisant ainsi cet engagement. Nous avons travaillé des thèmes, nous avons collecté les contenus de nombreuses réunions publiques à travers le pays. Cet ouvrage ne prétend pas tout aborder, tout résoudre. Il est volontairement structuré par thèmes pour permettre une lecture et une appropriation plus ciblée. Après une introduction qui pose nos valeurs et nos choix, nous abordons notre projet humaniste pour une nouvelle société. Nous y insistons sur le caractère politique des questions de santé. Nous abordons ensuite les structures de soins adaptées aux besoins de la population et des professionnels. J'en profite pour vous faire remarquer que notre projet est bien structuré à partir des besoins et des réponses à ces besoins à l'opposé de toute organisation d'une offre de soins déconnectée des besoins. Dans ce chapitre, nous parcourons les différentes structures de soins. Nous posons notre opposition frontale aux partenariats publics/privés dont l'exemple emblématique est l'hôpital Sud Francilien. Nous avons un long chapitre pour une psychiatrie humaniste qui marque notre opposition à la loi de juillet 2011 des soins sans consentement dont nous demandons l'abrogation. Nous traitons ensuite des différentes populations et publics. Cela permet de préciser quelques unes de nos propositions notamment sur la perte d'autonomie dont le président de la République avait fait une priorité mais pour laquelle il n'a rien arrêté pour l'instant devant le tollé contre sa démarche assurancielle.  Nous traitons ensuite de différents aspects de la prévention qui est clairement un indicateur du type de société choisi. Nous donnons un éclairage sur les questions de santé et d'environnement. Nous pointons ensuite quelques grands fléaux de la santé : vous y trouverez un très beau texte sur les problématiques du suicide. Sur les addictions, nous lançons le débat sur une loi tournant le dos au tout répression. Nous développons ensuite nos analyses et propositions sur le médicament et la recherche, le pôle public du médicament avec au moins une entreprise publique de la recherche, de la production et de la distribution des médicaments. Tout cela ne peut s'imaginer sans financement ; c'est l'objet de plusieurs chapitres permettant de détailler nos propositions pour une réforme alternative du financement d'une protection sociale rénovée. Vous y trouverez explicité notre position sur la prise en charge à 100% par la sécurité sociale et celle pour un départ en retraite à 60 ans à taux plein, et oui, nous restons en phase avec le mouvement social pour notre part ! Les chapitres suivants portent sur les questions éthiques. Enfin, nous donnons un éclairage sur les coopérations internationales et un focus sur la dimension européenne. Vous trouverez en tête des différents chapitres l'analyse que nous portons et les mesures que nous préconisons. L'abrogation de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » y est clairement posée. En effet, nous considérons qu'il n'est pas possible de s’accommoder d'un texte que l'on a combattu lorsque l'on était dans l'opposition, il s'agit d'une question de clarté de positionnement. Il se veut un outil utilisable de manière directe pour un débat, une réflexion, une rencontre publique. Il reste d'importants domaines à explorer ne serait-ce qu'au vu du caractère très évolutif des questions de société. Nous voulons aider et faciliter la discussion collective. Nous voulons contribuer à l'élaboration des choix de société utiles à notre pays. Nous voulons pousser le débat à gauche sur les questions de santé et de protection sociale. En effet, en 1984 et ce fut le cas à nouveau en 1997 et depuis, la question des choix pour la santé, pour la protection sociale divisent la gauche. Cela ne peut être l'affaire des états majors, c'est un débat de société, la parole doit être donnée au Peuple. C'est un des objectifs de ce livre. Cet ouvrage est « définitivement provisoire », il a vocation à évoluer en lien avec le débat politique  et le mouvement social, avec les luttes qu'il peut, nous l'espérons, aussi alimenter.   C'est aussi un pari de l'éditeur qui lance ainsi une collection santé avec notre ouvrage et celui sur les centres de santé coordonné par le docteur Michel Limousin. Nous le remercions de sa confiance et de la démarche qui a consisté à mettre à la fin de l'ouvrage des pages blanches pour noter les réflexions des lectrices et des lecteurs pour nous les adresser. Oui, une santé partant des besoins, une prise en charge à 100% par la sécurité sociale, c'est possible ! Nous y croyons et nous le portons avec force et conviction ! 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
Parti Communiste, Fédération de la Charente: 150 Rue de Paris 16000 Angoulême